RIMENDO QUARTET

Pendant 1h30, le temps s’arrête et on replonge dans le passé des années 40/50, à l’époque des clubs de jazz de Saint Germain des près. On chante (un peu) et on rie (beaucoup). A travers les textes connus de Boris Vian (Fais moi mal Johnny, Le blues du dentiste…) ou d’autres oubliés du grand public (Suicide Valse, Je veux une vie en forme d’arête..), Rimendo dépeint Vian, en musique…

« A force de les voir , il y a des mots qui vous rendraient malades , des mots connus mais très dangereux à manier sauf si on les entoure de musique… ».
Boris Vian




Répondre